Annonce

Les commentaires sont clos.

Soutenance de thèse : Pauline Trouvé - Onera

28 Novembre 2012


Catégorie : Soutenance de thèse


Titre : "Conception conjointe optique/traitement pour imageur compact à capacité 3D".

Date: Lundi 10 décembre 2012 à 10h30.

Lieu: Onera, centre de Palaiseau, salle Astrolabe.

 

J'ai le plaisir de vous inviter à ma soutenance de thèse intitulée : "Conception conjointe optique/traitement pour imageur compact à capacité 3D". Elle se déroulera le lundi 10 décembre à 10h30 dans la salle Astrolabe du centre de Palaiseau de l'Onera.

Membres du jury :

  • M. Olivier Haeberlé, Université de Haute-Alsace (Rapporteur)
  • M. Philippe Réfrégier, Institut Fresnel (Rapporteur)
  • M. François Goudail, IOGS (Examinateur)
  • Mme Véronique Serfaty, DGA (Examinatrice)
  • M. Éric Thiébaut, Observatoire de Lyon (Examinateur)
  • M. Jérôme Idier, IRCCyN (Directeur de thèse)
  • M. Frédéric Champagnat, Onera-DTIM (Encadrant)
  • M. Guy Le Besnerais, Onera-DTIM (Invité)

Résumé :

Cette thèse traite de la conception d’un imageur monovoie passif capable de produire une carte de profondeur de la scène observée. Cet imageur est conçu en optimisant conjointement les paramètres de l’optique et des traitements, méthode de conception désignée par le terme de co-conception ou de conception conjointe. La capacité 3D d’un imageur monovoie passif repose sur le concept de depth from defocus (DFD) qui consiste à estimer la profondeur à l’aide d’une estimation locale du flou de défocalisation. Ces travaux portent en premier lieu sur le développement d’un algorithme d’estimation locale de profondeur non supervisé et applicable à une famille étendue d’imageurs passifs monovoies. Puis deux concepts d’optique favorisant l’estimation de profondeur sont étudiés, du point de vue théorique et expérimental. Ces deux concepts sont l’utilisation d’une pupille codée ou d’une optique avec une aberration chromatique longitudinale non corrigée. La réalisation d’un imageur chromatique à capacité 3D est innovante et permet d’illustrer expérimentalement les avantages de cette solution en termes de précision et de région de l’espace où l’estimation de profondeur est possible. Un modèle de performance est ensuite proposé pour prédire la performance des imageurs utilisant la DFD. Il permet d’évaluer la précision théorique d’estimation de profondeur par DFD d’un imageur en fonction des paramètres de l’optique, du capteur et des traitements. Ce modèle est utilisé pour la conception du premier imageur chromatique à capacité 3D co-conçu. La réalisation de ce prototype a permis d’illustrer l’intérêt de la co-conception.