Réunion

Les commentaires sont clos.

Technologies numériques et patrimoine architectural : enjeux scientifiques et culturels

Date : 24-04-2020
Lieu : Visio-conférence

Thèmes scientifiques :
  • D - Télécommunications : compression, protection, transmission

Nous vous rappelons que, afin de garantir l'accès de tous les inscrits aux salles de réunion, l'inscription aux réunions est gratuite mais obligatoire.


Inscriptions closes à cette réunion.

Inscriptions

19 personnes membres du GdR ISIS, et 31 personnes non membres du GdR, sont inscrits à cette réunion.

Capacité de la salle : 50 personnes.

Annonce

Séminaire présenté par Livio De Luca (DR CNRS au MAP, Marseille) :
Technologies numériques et patrimoine architectural : enjeux scientifiques et culturels.

Séminaire commun à l'Université de Montpellier et au GDR ISIS.

Vendredi 24 avril 2020, 14h.

Programme

Orateur :

Livio De Luca, DR CNRS au MAP, Marseille

Titre :

Technologies numériques et patrimoine architectural : enjeux scientifiques et culturels

Organisateur :

William Puech pour le GDR ISIS et l'Université de Montpellier.

Connexion :

Sur Zoom (lien disponible sur inscription).

Résumés des contributions

Orateur :

Livio De Luca, DR CNRS au MAP, Marseille

Titre :

Technologies numériques et patrimoine architectural : enjeux scientifiques et culturels

Résumé :

Les politiques émergentes de numérisation de contenus culturels, unies au développement croissant des technologies pour la collecte, le traitement, la visualisation et l'archivage de ressources, ouvrent une ère nouvelle pour l'étude et la sauvegarde du patrimoine architectural. L'introduction des technologies numériques dans les pratiques de documentation, d'analyse et de diffusion du patrimoine culturel est aujourd'hui un enjeu investissant non seulement la sphère des sciences du numérique (analyse et traitement d'images, modélisation et simulations 3D, systèmes d'informations, etc.) mais également les sciences humaines et sociales (perception et fondements sémiologiques de la communication, formalisation des connaissances pluridisciplinaires, renouvellement des méthodologies en architecture, archéologie et conservation). Ce contexte fortement interdisciplinaire est en train de faire émerger des parcours d'hybridation de connaissances permettant d'aborder la conception de nouveaux systèmes de représentation, véritables outils d'investigation et de visualisation scientifique pour l'analyse de l'état de conservation des édifices historiques, l'étude des transformations du bâti, la classification des formes, la gestion des ressources documentaires, la restitution d'hypothèses archéologiques, etc.). Au-delà des nouveaux enjeux de connaissance stimulés par la sophistication des moyens d'observation et d'analyse, ce domaine en pleine effervescence, offre au monde culturel des possibilités nouvelles d'échange, de création, d'éducation et de partage des connaissances permettant d'élargir considérablement l'accès à la culture et au patrimoine.

Biographie :

Architecte, docteur des Arts et Métiers ParisTech, HDR en informatique, Livio De Luca est directeur de recherche au CNRS et directeur de l'UMR CNRS/MCC MAP (Modèles et simulations pour l'Architecture et le Patrimoine). Co-président du congrès international UNESCO/IEEE/EG DigitalHeritage (Marseille 2013, Grenade 2015) et coordinateur d'actions scientifiques nationales (ANR, FUI, Défi CNRS, ...) et internationales (FP7, PSP, Marie-Curie, H2020, ...), ses activités de recherche se concentrent sur le relevé, la modélisation géométrique et l'enrichissement sémantique de représentations numériques d'objets patrimoniaux, ainsi que sur la conception et le développement de systèmes d'informations multidimensionnels. Editeur associé de deux revues internationales (Elsevier Journal of Cultural Heritage, ACM Journal on Computing and Cultural Heritage), depuis 2016 il est membre nommé au Comité National de la Recherche Scientifique (section 39). Ses travaux ont été récompensés en 2007 par le Prix Pierre Bézier de la Fondation Arts et Métiers, en 2016 par la Médaille de la recherche et de la technique de l'Académie d'Architecture et en 2019 par la Médaille de l'innovation du CNRS. Il est aujourd'hui coordinateur du groupe de travail "donnés numériques" du chantier scientifique du CNRS et du ministère de la Culture pour la restauration de Notre-Dame de Paris.