Vous êtes ici : Accueil » Réunions » Réunion

Identification

Identifiant: 
Mot de passe : 

Mot de passe oublié ?
Détails d'identification oubliés ?

Mesure industrielle par vision

Nous vous rappelons que, afin de garantir l'accès de tous les inscrits aux salles de réunion, l'inscription aux réunions est gratuite mais obligatoire.

Inscriptions closes à cette réunion.

Inscriptions

8 personnes membres du GdR ISIS, et 3 personnes non membres du GdR, sont inscrits à cette réunion.
Capacité de la salle : 25 personnes.

Instructions pour une demande de mission par le GdR ISIS

Le GdR ISIS prend en charge les déplacements des organisateurs des réunions et des orateurs. Le GdR prend aussi en charge les déplacements des participants aux réunions membres d'un laboratoire adhérent du GdR dans la limite d'un doctorant et d'un permanent par laboratoire académique et par réunion, ou d'une personne par adhérent du club des partenaires et par réunion.

La plus grande partie du budget du GdR ISIS est consacrée à la prise en charge de ces missions. Pour que le GdR puisse financer le plus grand nombre de réunions, les participants à ces réunions sont vivement incités à choisir les billets les moins chers. Seuls les billets de train ou d'avion en deuxième classe, non échangeables et non remboursables sont pris en charge. Le GdR se réserve le droit de refuser une demande de billet dont le prix excède la moyenne des prix couramment pratiqués pour le trajet de la mission.

Pour le transport et pour l'hébergement, vous êtes priés d'utiliser le portail SIMBAD du CNRS si vous en avez la possibilité. Cela est en particulier obligatoire si vous êtes membre d'une unité CNRS (UPR, UMR, UMI, URA, FRE). Les réservations d'hôtel sont possibles si la réunion dure plus d'une journée ou si le lieu d'habitation le justifie. Dans le cas où le laboratoire n'est pas une unité CNRS, merci d'envoyer votre demande de prise en charge de la mission à l'adresse DR01.SoutienUnites@cnrs.fr en précisant que la mission relève du GdR ISIS. Si vous utilisez votre véhicule personnel pour une distance supérieure à 300 kilomètres (aller+retour), le GdR ISIS ne rembourse pas vos frais de transport.

Les demandes de mission et les réservations sur le site SIMBAD doivent impérativement être effectuées au moins deux semaines avant la date de la mission.

Aucun remboursement de frais de transport ou d'hôtel avancés par l'agent ne peut plus être effectué au retour de la mission.

Annonce

Journée GdR ISIS-Club EEA "Contrôle Métrologique par Vision", avec le patronage du club CMOI.

La mesure industrielle par vision est en plein essor depuis de nombreuses années. Par vision, est entendu ici tout dispositif incluant un capteur image. Il existe aujourd'hui de nombreux dispositifs et méthodes permettant d'acquérir la position, la taille, les paramètres de forme et d'états de surface. Néanmoins, tandis que le contrôle qualité par vision artificielle a atteint une certaine maturité et s'intègre sur de nombreuses lignes de productions, il n'en est pas de même pour le contrôle métrologique par vision. L'objectif de cette journée est tout d'abord de cerner l'aspect métrologique relatif aux besoins industriels, indissociable de la métrologie par vision, puis d'aborder divers types de mesures différentes fréquemment rencontrées : la mesure d'états de surface, la mesure de forme et la mesure de profondeur.

Comité d'organisation : T. SLIWA (contact principal, tadeusz.sliwa@u-bourgogne.fr), F. HENNEBELLE et Y. VOISIN, Le2i UMR 5158 - Université de Bourgogne ; J.-J. ORTEU, Institut Clément Ader - Mines d'Albi ; E. PISSALOUX, ISIR/UPMC & CNRS UMR 7220.

Programme

Aspect métrologique
Etats de surface
Mesure de forme
Mesure de profondeur

Résumés des contributions

Normalisation en métrologie par vision.

François Hennebelle, Le2i UMR 5158, Université de Bourgogne.

Le but est de répondre à différentes questions essentielles autours de la normalisation à savoir : Qu'est-ce qu'une norme, quels sont les différents types de normes, comment sont-elles établies et par qui, quel est l'intérêt des normes pour les scientifiques et les industriels, qu'apportent les normes au quotidien, ... Un point particulier sur les normes en métrologie par vision sera évoqué, permettant entre autre de lister celles déjà utilisables et celles à venir. La présentation traitera également de la position de la mesure au sein du processus de mesure et de l'importance et des difficultés liées aux traitements, à la valorisation des mesures et à l'affichage des résultats.

L'évaluation des incertitudes de mesure.

T. Coorevits, Arts et Métiers ParisTech, CNRS 8107, LML

Critères d'homogénéité et mesures d'incertitude en analyse d'images texturées. Applications à la caractérisation de matériaux.

Rémy Blanc, ETH Zurich, Suisse, Christian Germain, IMS UMR 5218 CNRS, Université de Bordeaux, Jean-Pierre Da Costa, IMS UMR 5218 CNRS, Université de Bordeaux.

Les travaux présentés concernent la mesure de l'incertitude dans le cas où l'on ne dispose que d'une seule mesure, réalisée sur une seule image. Typiquement, on dispose d'une image unique (aussi grande soit-elle) montrant un mélange de plusieurs populations identifiables par leur intensité ou leur texture. On réalise une mesure unique d'un taux surfacique (pourcentage de couverture de l'image par une population). La méthode proposée répond alors à deux questions :

L'approche proposée s'appuie sur l'analyse des statistiques spatiales de l'image. Plus particulièrement, elle procède par sous-échantillonnage et se fonde sur l'analyse de la variance interne de la mesure. Cette méthode est tout à fait générale et peut être appliquée à toute sorte de mesures, qu'il s'agisse d'un taux de phase ou d'indicateurs d'état de surface (une rugosité moyenne, une granularité, etc.). Les applications traitées concernent la caractérisation de matériaux (métalliques ou composites) par microscopie.

Mesure de formes par corrélation multi-images.

Jean-José Orteu (1), Jacques Harvent (1,2), Florian Bugarin (1), Michel Devy (2).

(1) Institut Clément Ader, Mines Albi, (2) LAAS-CNRS, Toulouse.

Nous présenterons une méthode, basée sur la corrélation d'images, permettant la numérisation de formes à partir d'un grand nombre de caméras (>> 2). Nous montrerons que l'utilisation d'un grand nombre de caméras peut présenter de nombreux avantages : permettre la numérisation d'objets de grande taille (surface de plusieurs m²), fournir la forme complète d'un objet à partir d'une seule acquisition d'images (acquisition one-shot), améliorer la précision de numérisation dans le cas d'objets de taille normale, s'affranchir de problèmes de réflexion spéculaire dans le cas d'objets réfléchissants, etc.

Mots-clés : multi-caméras, calibrage multi-caméras, corrélation multi-images, sparse bundle adjustment, mesure de formes.

Caractérisation et mesure de pointes.

Fabrice Mairesse, Le2i UMR 5158, Université de Bourgogne.

De nos jours, le contrôle de pointes est effectué par un contrôle visuel humain ou des tests physiques élémentaires tels que griffer une surface ou appliquer une force sur la pointe jusqu’à percer un matériau connu. Ces tests ne permettent pas d’évaluer correctement une production dans le cadre d’un contrôle qualité. Nous proposons ici une méthode permettant un contrôle métrologique combinant un dispositif d’acquisition à fort grandissement et un traitement des images acquises. Ainsi, une mesure stricte et une classification automatique d’une production sont possibles.

La mesure de Stoka dans l'espace des cercles ; application à la métrologie des pièces circulaires ou sphériques.

Jean-Marie Becker et Michel Goeb, Laboratoire Hubert Curien, St Etienne.

Le traitement d'images est souvent concerné par des questions de cercles, notamment leur détection sur des images binaires : ces pixels sont-ils suffisamment bien arrangés pour "constituer" un cercle ? Si oui quels en sont le centre et le rayon les plus plausibles ? Une réponse, assez bien connue, est la Transformée de Hough Circulaire (THC). Notre intention est d'aller bien au delà de cette réponse "ad hoc".  Notre but est de présenter un cadre mathématique nouveau et profond, à savoir un Espace (3D) de Représentation pour les Cercles (ERC), équipé d'une pseudo-norme (et de sa dualité associée) et d'une mesure (au sens de la théorie de la mesure mathématique, que nous avons appelée "mesure de Stoka") qui élargit le concept de distance.

Nous montrons comment différentes familles de cercles son représentées et mesurées. Nous terminons par des applications, en mettant l'accent sur l'obtention de paramètres de circularité effectifs qui peuvent être utiles en métrologie des pièces circulaires, voire sphériques.

Mots clé : cercles, paramètres de circularité, traitement d'image, mesure, diagramme de Voronoï classique, diagramme de Voronoï des plus lointains voisins, Géométrie non-euclidienne.

Inter-comparaison 3D optique.

S. RAYNAUD, MIP2 Métrologie Qualité, INSA Lyon.

Suite à l'utilisation grandissante des moyens de mesures sans contact (Scanner Laser, lumière blanche structurée, photogrammétrie), l'association Métrologie Grand Sud - Membre du Collège Français de Métrologie avec la participation active de l'INSA  de Lyon, des sociétés NIKON Métrologie, GOM, KREON et FARO, a décidé de mettre en place une inter comparaison 3D optique depuis 2008.

Afin d'avoir des informations sur la justesse et fidélité des moyens optiques, et aussi de suivre les préconisations du COFRAC pour l'accréditation des essais et mesures,  les laboratoires, prestataires et industriels participent  à des inters comparaisons.

De plus dans le domaine des moyens 3D optiques, chaque constructeur à sa propre procédure de calibrage, étalonnage et vérification! Il n'y a pas de norme et méthodologie équivalente à celle utilisée pour les moyens de mesure à contact.

Cette conférence permettra :

Date : 2011-02-02

Lieu : UPMC - Campus de Jussieu - Salle 304 / Tour 65-66 (3ème étage, accès par la tour 65)


Thèmes scientifiques :
B - Image et Vision

Inscriptions closes à cette réunion.

Accéder au compte-rendu de cette réunion.

(c) GdR 720 ISIS - CNRS - 2011-2018.