Vous êtes ici : Accueil » Réunions » Réunion

Identification

Identifiant: 
Mot de passe : 

Mot de passe oublié ?
Détails d'identification oubliés ?

SCATI : Théorie et applications des fonctions de croyance pour les systèmes de vision

Nous vous rappelons que, afin de garantir l'accès de tous les inscrits aux salles de réunion, l'inscription aux réunions est gratuite mais obligatoire.

Inscriptions closes à cette réunion.

Inscriptions

6 personnes membres du GdR ISIS, et 0 personnes non membres du GdR, sont inscrits à cette réunion.
Capacité de la salle : personnes.

Instructions pour une demande de mission par le GdR ISIS

Le GdR ISIS prend en charge les déplacements des organisateurs des réunions et des orateurs. Le GdR prend aussi en charge les déplacements des participants aux réunions membres d'un laboratoire adhérent du GdR dans la limite d'un doctorant et d'un permanent par laboratoire académique et par réunion, ou d'une personne par adhérent du club des partenaires et par réunion.

La plus grande partie du budget du GdR ISIS est consacrée à la prise en charge de ces missions. Pour que le GdR puisse financer le plus grand nombre de réunions, les participants à ces réunions sont vivement incités à choisir les billets les moins chers. Seuls les billets de train ou d'avion en deuxième classe, non échangeables et non remboursables sont pris en charge. Le GdR se réserve le droit de refuser une demande de billet dont le prix excède la moyenne des prix couramment pratiqués pour le trajet de la mission.

Pour le transport et pour l'hébergement, vous êtes priés d'utiliser le portail SIMBAD du CNRS si vous en avez la possibilité. Cela est en particulier obligatoire si vous êtes membre d'une unité CNRS (UPR, UMR, UMI, URA, FRE). Les réservations d'hôtel sont possibles si la réunion dure plus d'une journée ou si le lieu d'habitation le justifie. Dans le cas où le laboratoire n'est pas une unité CNRS, merci d'envoyer votre demande de prise en charge de la mission à l'adresse DR01.SoutienUnites@cnrs.fr en précisant que la mission relève du GdR ISIS. Si vous utilisez votre véhicule personnel pour une distance supérieure à 300 kilomètres (aller+retour), le GdR ISIS ne rembourse pas vos frais de transport.

Les demandes de mission et les réservations sur le site SIMBAD doivent impérativement être effectuées au moins deux semaines avant la date de la mission.

Aucun remboursement de frais de transport ou d'hôtel avancés par l'agent ne peut plus être effectué au retour de la mission.

Annonce

Les systèmes de vision sont des systèmes complexes et par définition mal connus. Pour mieux les analyser il faut faire le lien entre les notions de complexité et d'incertitude (incertitude des données disponibles issus de capteurs ou d'opinions d'experts). Un des enjeux est la modélisation et la propagation de ces incertitudes dans les calculs et les raisonnements de manière à caractériser la confiance dans les résultats. La théorie des fonctions de croyance permet de répondre à ce problème.

L'objectif de cette journée est de faire un bilan des différentes méthodes qui existent et celles qui sont mises en oeuvre dans les applications.

Thierry Denoeux (Heudiasyc) fera un exposé sur l'utilisation de la théorie des fonctions de croyance pour de tels systèmes.

Nous faisons un appel à contribution pour 5 exposés "junior" de 20 minutes. Les résumés des propositions devront parvenir à Didier Coquin pour le vendredi 12 novembre 2010 au plus tard.

Programme

Résumés des contributions

Thierry Denoeux (Heudiasyc), "Théorie des fonctions de croyance : applications en reconnaissance de formes et en fusion d'informations".
Emmanuel Ramasso (FEMTO-ST / ENSMM), "Les fonctions de croyance et données temporelles".

Au cours de cette présentation, un panorama des outils permettant l'analyse de données temporelles dans le cadre des fonctions de croyance est présenté. Des applications concernant l'analyse de vidéos d'athlétisme et l'analyse de signaux provenant de machines tournantes sont proposées.

Frédéric Pichon (ThalesResearch and Technology), "Prise en compte de méta-connaissances sur les sources en correction et en fusion d'informations".

La théorie des fonctions de croyance est un cadre permettant le traitement des incertitudes. Deux parties importantes de cette théorie sont la correction et la fusion de fonctions de croyance.  La correction fait référence à la possibilité de transformer l'information fournie par une source en fonction de méta-connaissances sur cette source telles que sa fiabilité ou sa précision. La fusion s'intéresse à la combinaison d'informations fournies par plusieurs sources, où le résultat de la combinaison dépend de méta-connaissances sur ces sources. Au cours de cet exposé, les résultats de travaux récents sur la prise en compte de méta-connaissances sur les sources en correction et en fusion d'informations seront exposés et illustrés au travers d'exemples didactiques.

Anne-Sophie Puthon (CAOR, Mines ParisTech ), "Fusion de données cartographiques en vision pour la détermination de la vitesse limite".

Une vitesse excessive sur la route est reconnue comme étant un facteur aggravant voire déclenchant de nombreux accidents. Il apparaît donc nécessaire de pouvoir connaître à tout instant la vitesse limite et d'en informer le conducteur et-ou le système afin qu'il adapte sa conduite en conséquence. Cependant, une détermination fiable de la vitesse limite courante est une tâche complexe, qui doit prendre en compte d'une part la limite implicite déduite des informations cartographiques fournies par le système de navigation après localisation et map-matching, et d'autre part le résultat d'un système de détection et reconnaissance de panneaux utilisant une caméra embarquée, afin d'obtenir en particulier les limites variables ou temporaires (pour travaux), qui complètent ou contrediesnt ces limitations implicites. Ces deux sources d'informations sont ensuite fusionnées pour déterminer la vitesse limite. Dans le contexte étudié, la théorie des croyances de Dempster-Shafer semble la plus apropriée du fait d'une bonne gestion des conflits, fréquents de par la nature même des informations en présence, et de l'ignorance. Cette dernière survient notamment lorqu'aucun panneau n'a encore été détecté. Outre le système global, nous présentons ici une nouvelle manière, plus pertinente, de calculer les croyances à accorder aux limitations possibles en fonction des divers attributs extraits de la cartographie. Enfin, nous illustrons les résultats préliminaires obtenus avec notre approche de fusion.

Nasr Makni (LAGIS - Lille), "Méthodes crédibilistes de classification et de segmentation pour l'aide au diagnostic du cancer de la prostate".

Nous présentons des méthodes de segmentation d'images inspirées d'algorithmes de reconnaissance de formes basés sur les fonctions de croyance. Ces solutions sont adaptées et appliquées sur des données multi-source, provenant d'imagerie à Résonance Magnétique multi-spectrale, pour l'aide à la caractérisation et la détection de tissus et tumeurs prostatiques.

Date : 2010-12-09

Lieu : Télécom Paristech


Thèmes scientifiques :
B - Image et Vision

Inscriptions closes à cette réunion.

Accéder au compte-rendu de cette réunion.

(c) GdR 720 ISIS - CNRS - 2011-2015.