Vous êtes ici : Accueil » Kiosque » Annonce

Identification

Identifiant: 
Mot de passe : 

Mot de passe oublié ?
Détails d'identification oubliés ?

Annonce

16 novembre 2016

COD ingénieur(e) de recherche en analyse d’image en cryo-microscopie électronique


Catégorie : Ingénieur


L’équipe Microscopie Moléculaire des Membranes de l’Institut Curie propose un contrat COD de 24 mois pour un(e) ingénieur(e) de recherche en analyse computationnelle d’images acquis par cryo-microscopie électronique (cryo-EM).

 

L’équipe Microscopie Moléculaire des Membranes de l’Institut Curie propose un contrat COD de 24 mois pour un(e) ingénieur(e) de recherche en analyse computationnelle d’images acquis par cryo-microscopie électronique (cryo-EM).

Contexte

La cryo-EM est une approche de biologie structurale qui a connu récemment des développements extraordinaires grâce à des avancées technologiques et algorithmiques de traitement d’images (« The revolution in resolution » Nature, 2015, Science, 2014) permettant ainsi d’obtenir des modèles 3D de macromolécules (protéines, macro-complexes, virus etc...) à des résolutions quasi-atomiques. Cette approche consiste à acquérir des séries d’images avec un microscope électronique puis à l’aide de méthodes statistiques puissantes de classification (par ex. statistiques bayésiennes, Kmeans, réseaux de neurones), et moyennage permet de construire des modèles 3D. Plusieurs suites de programmes sont en cours de développement et mis à disposition par différents groupes de recherches internationaux.

Dans ce contexte, notre équipe s’intéresse à l’architecture 3D de complexes protéiques impliqués dans les grandes fonctions cellulaires (https://science.institut-curie.org/research/multiscale-physics-biology-chemistry/umr168-physical-chemistry/team-levy/).

Mission

L’ingénieur(e) de recherche sera responsable de l’analyse d’images dans l’équipe. Cela implique la reconstruction 3D de protéines à des résolutions subnanométriques en se basant sur l’utilisation intelligente de plusieurs suites de programmes dédiés. Sa mission pourra également comprendre le design et le montage d’une machine locale dédiée, ainsi que l’utilisation de cluster de calculs de l’UPMC. L’ingénieur(e) sera si besoin formé(e) aux principes de l’imagerie en cryo-EM et aux reconstructions 3D. Il disposera également d’autonomie pour développer et améliorer les programmes d’analyses 3D en collaboration avec des consortiums internationaux.

Connaissances requises

Docteur ou ingénieur en traitement du signal ou d’images. Des connaissances en machine learning sont un plus. Connaisseur des problèmes d’analyse et traitement des données avec un fort esprit d’innovation, une capacité importante à travailler en équipe et un intérêt pour la biologie à fort impact biomédical. La maîtrise de l’anglais et un niveau correct en développement informatique en environnement Linux sont également requis.

Rémunération et contact

Le salaire initial pour un ingénieur (BAC+5) est d’environ 2000€ net par mois et plus en fonction des années d’expériences.

Envoyer un CV complet à Daniel Lévy (daniel.levy@curie.fr).

 

Dans cette rubrique

(c) GdR 720 ISIS - CNRS - 2011-2015.