Vous êtes ici : Accueil » Kiosque » Annonce

Identification

Identifiant: 
Mot de passe : 

Mot de passe oublié ?
Détails d'identification oubliés ?

Annonce

9 décembre 2016

Etude de la sensibilité de modèles de PA et prédistorsion numérique pour une reconfigurabilité partielle ou totale


Catégorie : Post-doctorant


Postdoc : implémentation d'algorithmes de linéarisation d'amplificateur de puissance sur FPGA.

Postdoc : FPGA implementation of power amplifier linearization algorithm on FPGA.

 

 


 

Appel à candidature

Offre de Post-doctorat

 

Etude de la sensibilité de modèles de PA et prédistorsion numérique pour une reconfigurabilité partielle ou totale

 

 


 

 

Laboratoire d'accueil :

9 mois Laboratoire IETR (Site Chantrerie - Nantes)

9 mois Entreprise TELERAD (Anglet)

 

 

Descriptif :

Dans le domaine des télécommunications, la multiplication des standards et leurs évolutions imposent aux émetteurs/récepteurs de s'adapter pour traiter les nouvelles fonctionnalités comme les anciennes. Pour gérer un spectre de plus en plus contraint, les systèmes doivent être flexibles et transmettre sur des bandes de fréquence variables et non forcément contiguës pour assurer la qualité de service.

Pour des raisons d'encombrement, de consommation et de forts gains en qualité de transmission que l'on peut attendre, le projet APOGEES (Amplification reconfigurable multimodes) a choisi de se focaliser sur la reconfiguration des traitements numériques liés à l'opération d'amplification de puissance de façon à mutualiser l'amplificateur. Les justifications sont les suivantes :

-l'amplificateur est un composant analogique peu linéaire au maximum de son rendement et ceci d'autant plus que les formes d'onde mises en jeu sont large bande,

-l'amplificateur de puissance est le composant qui consomme le plus de puissance dans l'émetteur (cela peut aller jusqu'à 75% de la puissance consommée dans certains cas),

-l'amplificateur est un composant qui peut être très encombrant, lourd et sa mutualisation est un objectif fort dans certaines applications où plusieurs formes d'onde doivent pouvoir être émises. Cette mutualisation implique alors une reconfiguration des traitements numériques associés.

Description des travaux :

-Bibliographie sur les modèles des PAs, les architectures de prédistorsion, les différentes méthodes de prédistorsion.

-Campagne de caractérisation sur un PA réel (PA industriel utilisé dans l’aéronautique), analyse fine de la sensibilité des modèles de PA aux différents standards et notamment aux paramètres évolutifs de la forme d’onde (niveau d’entrée, type de modulations, fréquence centrale, la largeur de bande,..), établir éventuellement une loi de modification des paramètres des modèles des PAs en fonction de leur condition d’utilisation.

-Comparaison des architectures de prédistorsion DLA ou ILA prenant en compte des critères pertinents comme le bruit à la sortie du PA, l’imperfection de la voie de retour, l’évolution du modèle de PA suivant la forme d’onde (puissance, dynamique …) et en particulier les changements temps réels des standards.

-Choix d’une méthode en vue d’une implémentation reconfigurable partielle ou totale sur un FPGA.

-Développement d’un démonstrateur complet sur plateforme FPGA. La partie numérique comprendra l’identification des paramètres du modèle de PA, la prédistorsion, la réduction du facteur de crête ainsi qu’une reconfigurabilité partielle ou totale pour s’adapter aux changements du standard.

-Participation aux tests et qualifications du système corrigé : il s’agira de vérifier que l’amplificateur de puissance émet le signal RF dans des conditions optimales de linéarité et de rendement, et ce quelles que soient les conditions d’utilisation (puissance, ROS, température…)

Profil :

Post doc ou Ingénieur expert ayant une expérience dans le traitement du signal, des Télécom et l’implémentation FPGA.(Codage Matlab)

 

 

Contact(s) :

Bruno Feuvrie Bruno.feuvrie@univ-nantes.fr.

Mathieu Pastore m.pastore@telerad.fr,

Yide Wang yide.wang@univ-nantes.fr,

 

 

 

 

Dans cette rubrique

(c) GdR 720 ISIS - CNRS - 2011-2015.