Vous êtes ici : Accueil » Kiosque » Annonce

Identification

Identifiant: 
Mot de passe : 

Mot de passe oublié ?
Détails d'identification oubliés ?

Annonce

13 septembre 2017

Offre de thèse CIFRE "Développement d’un radar millimétrique à haute sensibilité et faible énergie dédié à la mesure temps-réel de signaux d’activité cardiaque et respiratoire associés aux comportements des personnes dans un véhicule"


Catégorie : Doctorant


Dans le contexte de la sécurisation des systèmes de transport, la surveillance à courte distance de l’activité des personnes, en particulier du conducteur dans un véhicule, constitue un enjeu majeur dans l’amélioration du système d’aide à la conduite. Actuellement les conducteurs des trains doivent signaler qu’ils sont éveillés en actionnant une petite manette d’une manière régulière. Si ce geste répétitif n’est pas accompli, le train s’immobilise sur la voie et le centre de contrôle est prévenu. Cela entraîne des retards considérables. D’autre part ce geste, de par le fait qu’il soit répétitif, cause des arrêts maladie de plus en plus fréquents des cheminots qui ne parviennent plus à se contrôler et font et refont le même geste, et ce, même quand ils sont hors du train.

Le suivi quantitatif et sans contact des signaux vitaux constitue un enjeu avéré dans de nombreux domaines dont celui des transports. Dans le cadre de cette thèse, le but est de concevoir et réaliser un système radiofréquence opérant à 60 GHz permettant la mesure des signaux vitaux de manière non-invasive afin d’effectuer une veille de scènes à risque (endormissement de conducteurs, agitation anormale d’usagers) en respectant la réglementation en matière de respect de vie privée.

En effet, des signaux physiologiques (battements du cœur, mouvement mécanique de la cage thoracique, battement des paupières) sont des indicateurs de l’activité humaine qui peuvent être détectés à distance (une dizaine de mètres) au moyen des ondes électromagnétiques hyperfréquences. Un système radar offre la possibilité de surveiller de façon continue des signaux associés à des mouvements millimétriques basses fréquences d’une cible. Ces signaux doivent être classifiés afin d’en extraire des signatures auxquelles on associe un type de comportement. Des techniques de traitement du signal (ordres supérieurs..) seront développé afin d’extraire ces signatures.

 

Le doctorant sera accueilli par SEGULA et ses expérimentations auront lieu d'abord à l'IEMN puis à l'IFSTTAR, partenaire du projet. Les objectifs de la thèse sont ainsi les suivants :

Profil du candidat :

Master 2, spécialité électronique et radiofréquence.

Connaissances spécifiques : Electronique, antenne, hyperfréquences, systèmes embarqués, traitement de signaux, modélisation et simulation numérique.

Contact :

fouzia.boukour@ifsttar.fr

 

Dans cette rubrique

(c) GdR 720 ISIS - CNRS - 2011-2015.