Vous êtes ici : Accueil » Kiosque » Annonce

Identification

Identifiant: 
Mot de passe : 

Mot de passe oublié ?
Détails d'identification oubliés ?

Annonce

28 novembre 2017

Postdoc GIPSA-LAB / CREATIS : Localisation de sources acoustiques et débruitage spatial


Catégorie : Post-doctorant


Le postdoc proposé concerne la localisation passive de sources acoustiques et le débruitage spatial à partir de mesures sur une antenne.

Le post doc s’inscrit dans le cadre d’un projet plus large, visant le développement d’un système d’identification et de quantification de sources acoustiques émises en environnement marin très profond (2000 m de profondeur).

 

Contexte

Dans les domaines de l’acoustique aérienne et sous-marine, un des champs de recherche principaux concerne la localisation de sources par des mesures multi capteurs. Les méthodes développées permettent notamment de caractériser les éléments responsables du bruit dans l’objectif de les analyser, et selon les applications, de réduire les émissions acoustiques.

De nombreuses méthodes ont été élaborées pour répondre à cette problématique. Dans le cas de l’analyse de sources stationnaires, on peut regrouper les différentes approches en quatre familles principales : les méthodes de formation de voies, les méthodes à haute résolution, les méthodes de déconvolution et les méthodes inverses.

Une problématique complémentaire concerne la quantification des sources, c’est à dire l’estimation de leur puissance et de leur spectre. Cette quantification peut être réalisée conjointement avec la localisation, grâce à l’adaptation de certaines méthodes mais il est important de noter que toute méthode de localisation ne permet pas immédiatement une quantification des sources.

Le post doc s’inscrit dans le cadre d’un projet plus large, visant le développement d’un système d’identification et de quantification de sources acoustiques émises en environnement marin très profond (2000 m de profondeur). Les sources étudiés sont les bruits émis par des systèmes d’excavation – dragage. Actuellement aucune chaîne de traitement complète (antenne, + mesure + traitement associé) ne permet de mesurer, calibrer et surveiller ces sources. Actuellement, les antennes permettant l’acquisition existent, les systèmes d’excavation- dragage sont en développement, certaines méthodes de traitement sont disponibles, mais l’association des trois est un véritable challenge et n’a jamais été effectuée à ce jour.

Sujet proposé

Nous nous plaçons donc en contexte passif, avec des sources pouvant se trouver dans différentes configurations (de distance, de gamme de fréquences, de durée temporelle) et lentement mobiles. L’objectif est d’identifier (au sens de la quantification du niveau de puissance et du spectre) les sources mises en jeu.

Le post doc pourra s’articuler autour de deux axes principaux :

1) proposer des innovations aux méthodes existantes de localisation - identification, notamment autour des méthodes haute résolution en traitement d’antenne.

2) proposer des méthodes de débruitage spatial car il existe une source de nuisance dans les mesures, liée à la présence de la pompe d’extraction dont il faudra s’affranchir.

La prise en compte du mouvement, lent, des sources sera également un point à aborder.

Compétences demandées

Le candidat devra posséder une thèse en traitement du signal et avoir une expérience en localisation de sources et/ou problèmes inverses. Un profil plutôt signal-math sera apprécié.

Une expérience en acoustique, aérienne ou sous-marine, serait un plus.

Langage de programmation : Matlab.

Partenaires du projet

Information pratiques

Durée : 12 mois (dès que possible en fonction des contraintes du candidat). Financement : Projet FUI Abyssound
Salaire : environ 2000 € net/mois

Candidature

Envoyer un cv avec la liste de publications ainsi qu’une lettre de motivation à Barbara Nicolas et Jérôme Mars. Joindre également le PV de soutenance et les rapports des rapporteurs.

Contact

Dans cette rubrique

(c) GdR 720 ISIS - CNRS - 2011-2018.