Vous êtes ici : Accueil » Kiosque » Annonce

Identification

Identifiant: 
Mot de passe : 

Mot de passe oublié ?
Détails d'identification oubliés ?

Annonce

22 mai 2018

Emissions codées en imagerie médicale ultrasonore


Catégorie : Doctorant


Objectifs de la thèse : Réaliser une imagerie ultrasonore à haute résolution spatiale sans réduire la cadence d’imagerie

Verrous scientifiques : l’augmentation de la qualité d’image se fait au détriment de la cadence d’imagerie. Il faut envisager des approches d’émissions codées, permettant une émission simultanée puis un décodage de l’information recue pour pouvoir estimer une image du milieu.

 

Le sujet de la thèse concerne le développement de nouvelles méthodes d’acquisition (stratégie d’émis- sion et traitement des signaux en réception) pour l’imagerie ultrasonore.

L’objectif est de développer des séquences de tirs ultrasonores permettant d’acquérir de manière opti- male l’information nécessaire à la reconstruction d’une séquence d’images ultrasonores de haute qualité. Elle comporte donc l’objectif double d’accélérer les cadences d’acquisition et de maintenir voire d’améliorer la qualité des images obtenues.

En échographie des véritables changements ont eu lieu ces dernières années avec l’émergence de l’imagerie ultra-rapide. Cette technique a pour objectif d’augmenter la cadence d’imagerie. Malheureusement, elle aboutit également à une dégradation de la qualité d’image.

Dans ce cadre, nous souhaitons proposer une approche par émissions codées qui permettrait d’améliorer la qualité d’image à cadence fixée. Ces techniques d’émission sont encore peu utilisées en imagerie médicale ultrasonore.

Plusieurs pistes sont envisagées. Une première serait basée sur l’émission codée par ouverture synthétique, qui permettrait d’améliorer la cadence d’imagerie. L’idée est d’envoyer simultanément plusieurs signaux différents, appelés codes, sur plusieurs émetteurs. Grâce à une modélisation mathématique du problème direct et grâce à l’utilisation de techniques de problèmes inverses, il sera alors possible d’utiliser toute l’information pour reconstruire l’image.

Profil du candidat :

Le candidat aura suivi une formation en traitement du signal et de l’image. Un complément de formation, en particulier lors de stage, en imagerie médicale ou techniques du génie Biologique et Médicale sera apprécié. Il répondra au critère de sélection de l’Ecole Doctorale (un minimum de mention Bien aux épreuves écrites du Master).

La thèse sera encadrée par Barbara Nicolas, Hervé Liebgott et Denis Friboulet, chercheurs au laboratoire Créatis.

Merci d'envoyer votre candidature, dossier complet avec CV, lettre de motiviation et relevés de notes (Master et année précendentes) à barbara.nicolas@creatis.insa-lyon.fr.

 

Dans cette rubrique

(c) GdR 720 ISIS - CNRS - 2011-2018.