Vous êtes ici : Accueil » Kiosque » Annonce

Identification

Identifiant: 
Mot de passe : 

Mot de passe oublié ?
Détails d'identification oubliés ?

Annonce

14 juin 2018

GENERATION ASSISTEE DE MAQUETTES NUMERIQUES BIM A PARTIR DE RELEVES PHOTOGRAPHIQUES ET METRIQUES


Catégorie : Doctorant


La société Gambi-M et le laboratoire LISPEN (Ecole Nationale Supérieure d’Arts et Métiers) recrutent un doctorant dans le cadre d'une bourse doctorale pour travailler sur le développement d’un outil d’assistance à la modélisation 3D BIM. Le travail s'effectuera à plein-temps dans les locaux du laboratoire (Aix en Provence) avec des déplacements occasionnels des acteurs sur le site de l'entreprise. Le détail de l'offre et les contacts pour candidater sont joints en pdf à ce message.

Date limite : 1 aout 2018

Contact : strauss@lirmm.fr

 

Thèse Informatique Graphique et Vision

Génération assistée de maquettes numériques BIM à partir de relevés photographiques et métriques

Proposition de sujet de recherche

1.Contexte

1.1Le contexte technico-économique

Les exploitants d’installations industrielles se tournent de plus en plus vers le prototypage numérique de celles-ci, à l’instar des acteurs de l’aéronautique et de l’automobile afin d’en maîtriser l’exploitation durant le cycle de vie du bâtiment et, le cas échéant, le démantèlement qui constitue la dernière étape du processus. La modélisation BIM (Building Information Modeling) d’un bâtiment ou d’une infrastructure existante (modélisation TQE - Telle Qu’Existant) rend incontournable une phase préalable de relevés sur site (relevé laser, campagne photos…).

Aujourd’hui le processus de création d’une maquette numérique à partir de relevés est long et fastidieux, ce qui constitue l’un des freins à l’adoption par les industriels de la méthodologie BIM. Dans ce processus de rétroconception, le projeteur importe des nuages de points dans l’outil CAO, réalise des vues en plan et trace « à la main » les éléments constitutifs de la maquette de sorte à coller au mieux au nuage de points. Des outils d’assistance semi automatiques émergent sur le marché, mais ils ne répondent pas suffisamment au besoin, tant en termes de précision que de prise en charge pluridisciplinaire.

Ces travaux de recherche s’inscrivent dans la continuité des recherches antérieures réalisées dans les laboratoires LISPEN et MAP sur la photogrammétrie et l’annotation 2D/3D dans une collection de photos et sur les procédés de segmentation 3D. Ils ont pour ambition de transposer ces recherches aujourd’hui orientées patrimoine au monde industriel en répondant à une problématique de gain de compétitivité.

1.2La société Gambi-M

Un des axes R&D de la société Gambi-M porte sur l’optimisation du geste du projeteur dans sa mission de réalisation d’une maquette 3D BIM, dans l’objectif de réduire les coûts liés à la constitution de cette maquette, d’accroitre sa compétitivité et d’accélérer l’adhésion des industriels à la méthodologie BIM

L’objectifdu projet SARA (Solution Adaptée de Rétroconception Assistée), est de développer un outil qui permette d’assister le dessinateur dans la création de maquette 3D BIM de manière semi-automatique. Les données d’entrée sont des nuages de points créés par relevés laser et/ou par photogrammétriesur une large collection de photos. La procédure consiste, pour le dessinateur CAO, à sélectionner des zones sur photo et/ou sur nuage de points. Le logiciel effectue le détourage 3D de l’objet et compare la portion de nuage avec une bibliothèque d’objets 3D caractéristiques. La correspondance se fait au moyen de descripteurs morphologiques. L’algorithme suggère dans un premier temps au dessinateur une sélection d’objets 3D pouvant répondre à la requête. En fonction de la sélection de l’utilisateur, et par phénomène d’apprentissage, l’algorithme sera en mesure, dans les suggestions ultérieures, de proposer directement la réponse la plus probable. Une fois la suggestion choisie, l’outil replace l’objet dans l’environnement 3D aux bonnes position, orientation et échelle.

Ce projet de recherche, focalisera sur :

Les expérimentations porteront sur un cas d’étude pour lequel nous disposons :

Ainsi nous maitrisons les tenants et aboutissants, permettant d’évaluer l’efficacité de traitement de l’outil.

Les expérimentations permettront :

1.Description des travaux

1.1Verrous

Verrous scientifiques

Dans cette rubrique

(c) GdR 720 ISIS - CNRS - 2011-2018.