Vous êtes ici : Accueil » Kiosque » Annonce

Identification

Identifiant: 
Mot de passe : 

Mot de passe oublié ?
Détails d'identification oubliés ?

Annonce

20 août 2018

Poste ingénieur/IR computer vision machine learning, Clermont-Ferrand


Catégorie : Ingénieur


L'objectif du poste proposé par l'Institut Pascal recherche un ingénieur et/ou docteur pour travailler sur le développement d'un outil logiciel d’analyse automatique des données vidéos récoltées par un oculomètre dans le but de faciliter l’évaluation de la charge cognitive des opérateurs en situation professionnelle (usine).

Mots-clés : Eye-tracking, vision par ordinateur, machine learning, développement logiciel

Type de contrat : CDD 1 an, début possible dès septembre 2018

Lieu : Institut Pascal, 4 av. Blaise Pascal, Aubière

Contact : celine.teuliere@uca.fr

 

Ingénieur de recherche : développement d’un outil d’analyse automatique de vidéos d’oculométrie (eye-tracker)

Profil recherché :

Contexte : Analyse de données oculométriques

Afin d’alléger la charge cognitive des opérateurs dans les usines, différentes technologies d’assistance sont aujourd’hui proposées (ex : montres connectées). Avant de valider la pertinence de ces dispositifs, des études sont faites à partir de l’analyse du regard d’opérateurs en situation de travail avec ou sans ces dispositifs, pour en évaluer l’efficacité. En effet l’analyse du regard (oculométrie ou eye tracking) est une des techniques de mesure permettant de fournir des indications sur le niveau de charge mentale d’un opérateur et la capacité pour l’opérateur d’obtenir certaines informations (panneaux, indicateurs lumineux…).

Cette technique nécessite de pouvoir mettre en correspondance la direction du regard mesurée par un dispositif d’ « Eye tracking » avec les éléments visuels effectivement présents dans la scène afin de déterminer ce que la personne est en train de regarder. Or pour être au plus près de la réalité des conditions de travail, l’Eye tracking est intégré à des lunettes, ce qui engendre des variations importantes dans les images enregistrées et les données associées. Ainsi un panneau d’indications peut se retrouver à plusieurs endroits différents sur la vidéo à traiter (en bas de l’image, disparaître puis réapparaître en haut). Aujourd’hui, la localisation de telles zones d’intérêt dans les vidéos est réalisée manuellement image par image et constitue une tâche très fastidieuse et coûteuse en temps.

La présente offre vise à développer un outil logiciel d’analyse automatique des données vidéos récoltées par un oculomètre en situation professionnelle dans le but de faciliter l’évaluation de la charge cognitive des opérateurs.

Ce poste s’inscrit dans le cadre de l’action EYETRACK portée par l’institut Pascal en partenariat avec l’entreprise Michelin, et le LAPSCO et financée par l’I-site de Clermont-Ferrand.

Missions :

Dans un premier temps l’ingénieur définira avec Michelin et le Lapsco les éléments visuels de l’usine pertinents pour la mesure oculométrique. Il devra alors développer un outil de détection automatique de ces éléments dans les vidéos en s’appuyant sur des techniques d’apprentissage automatique par réseaux convolutifs existantes, utilisées dans l’axe ISPR de l’Institut Pascal, qui devront être adaptées à ce nouveau contexte applicatif. Dans un deuxième temps la similarité de certains éléments (écrans d’IHM, voyants de signalisation) sera prise en compte pour une reconnaissance plus fine. Enfin, une procédure sera mise en place pour faciliter l’ajout de nouveaux éléments d’intérêt par un utilisateur non expert. Le travail réalisé devra aboutir sur un outil logiciel documenté et facilitant l’analyse de données oculométriques.

Type de contrat : CDD 1 an, début possible dès septembre 2018

Lieu : Institut Pascal, 4 av. Blaise Pascal, Aubière

Candidature :

Envoyer CV + lettre de motivation à Céline Teulière : celine.teuliere@uca.fr

 

Dans cette rubrique

(c) GdR 720 ISIS - CNRS - 2011-2018.