Vous êtes ici : Accueil » Kiosque » Annonce

Identification

Identifiant: 
Mot de passe : 

Mot de passe oublié ?
Détails d'identification oubliés ?

Annonce

15 janvier 2019

Stage M2 Télécom SudParis et Centrale Supéléc: Représentations parcimonieuses pour la détection conjointe des données et de l'identité des utilisateurs en internet des objets


Catégorie : Stagiaire


 

 

Représentations parcimonieuses pour la détection conjointe des données et de l'identité des utilisateurs en internet des objets

Durée: 4-6 mois (février/avril 2019)

Lieu:Télécom SudParis et Centrale Supéléc

Encadrants: Frédéric Lehmann (frederic.lehmann@telecom-sudparis.eu) - Antoine Berthet

Stage M2 + poursuite en Doctorat.

 

 

Contexte :

Des études de marché récentes estiment jusqu'à 50 millions le nombre d'objets connectés d'ici 2020. Les réseaux de communication 5G devront par conséquent intégrer les contraintes spécifiques à l'internet des objets (“Internet of Things” - IoT) pour que ces prévisions deviennent une réalité.

Les défis à relever concernent largement:

- la densification des objets : comment supporter jusqu'à plusieurs millions de connexions potentielles au kilomètre carré ?

- le caractère sporadique des informations à transmettre par les objets (exemple : capteurs pour la télémédecine, la maison connectée, le véhicule à conduite autonome, le contrôle sans-fil des sites industriels sensibles, etc).

Sujet de recherche:

Les stations de bases en 5G/5G+ seront équipées au mieux de quelques centaines d'éléments d'antennes, pour un nombre d'objets connectés potentiellement de l'ordre de 10 à 10000 fois plus élevé. Cette configuration met en échec les traitements classiques basés sur les critères de type zero-forcing ou moindres carrés.

 

Une réponse possible à ce défi consiste à exploiter au mieux le caractère sporadique des émissions en provenance des objets en utilisant des représentations parcimonieuses. Cependant, ce paradigme présente ses contraintes propres, à savoir qu'une station de base doit être en mesure de détecter conjointement l'identité des objets qui transmettent et les données transmises, sans passer par un protocole d'accès multiple qui gaspille les ressources en temps/fréquence.


Ce projet doit permettre:

- de programmer les méthodes d'estimation basées sur les représentations parcimonieuses

- d'étudier l'apport de l'information a priori sur les symboles émis et sur le canal de transmission

- d’analyser la nature de l’interaction entre la détection des utilisateurs et le codage canal

- de délimiter le périmètre d’application des algorithmes de traitement parcimonieux en termes de nombre d'objets par station de base et de probabilité d'émission par objet.

Conditions :

- Durée : 4-6 mois (à partir de février/avril 2019)- Lieu : Télécom SudParis – 9, rue Charles Fourier, 91011 EVRY

 / Centrale Supéléc

- Salaire : 577 euros/mois

Profil demandé :

- Niveau de formation: 3ème année ingénieur ou Master2 recherche- Connaissances souhaitées: traitement du signal, communications numériques- Informatique: Matlab/C/C++- Langue: Français/Anglais

Candidature :

Jusqu'au 15/03/2019 par mail au contact ci-dessous :

- CV- 2 lettres de recommandation- Relevés de notes M1/M2 ou Ecole d'ingénieur- Liste des cours suivis en lien avec le sujet de recherche

Contact :

Frédéric Lehmann, Professeur Télécom SudParis, Laboratoire SAMOVAR (UMR 5157) - email : frederic.lehmann@telecom-sudparis.eu – web : http://www-public.imtbs-tsp.eu/~lehmann/

Bibliographie :

G. Wunder et al., Sparse signal processing concepts for efficient 5G system design, IEEE Access, vol. 3, pp. 195-208, Mar. 2015.B. Wang, L. Dai, Y. Zhang, T. Mir, and J. Li, Dynamic compressive sensing-based multi-userdetection for uplink grant-free NOMA”, IEEE Commun. Lett., vol. 20, no. 11, pp. 2320-2323, Nov. 2016.X. Zhang, Y.-C. Liang, and J. Fang, Novel Bayesian inference algorithms for multiuser detection in M2M communications, IEEE Trans. Veh. Tech., vol. 66, no. 9, pp. 7833-7848, Sep. 2017.

Dans cette rubrique

(c) GdR 720 ISIS - CNRS - 2011-2018.