Vous êtes ici : Accueil » Kiosque » Annonce

Identification

Identifiant: 
Mot de passe : 

Mot de passe oublié ?
Détails d'identification oubliés ?

Annonce

3 février 2020

PSE-ENV/SAME/LMRE Démélange spectral parcimonieux par fusion de données spatiale et/ou temporelle pour la détection rapide d’événements radiologiques par spectrométrie gamma


Catégorie : Doctorant


Démélange spectral parcimonieux par fusion de données spatiale et/ou temporelle pour la détection rapide d’événements radiologiques par spectrométrie gamma

Le Laboratoire de Métrologie de la Radioactivité dans l’Environnement (IRSN /LMRE, Orsay) améliore continuellement ses techniques de mesure pour identifier et quantifier les radionucléides présents à l’état de trace dans l’environnement, en les rendant plus sensibles, et donc également plus rapides à sensibilité constante. De travaux récemment menés au LMRE en s’appuyant sur l’expertise du Laboratoire CosmoStat (CEA/LCS, Saclay) ont permis de proposer une nouvelle approche pour analyser les spectres gamma en considérant le spectre dans sa globalité, et non plus les pics seuls, et en prenant en compte la statistique de Poisson. L’approche proposée consiste à modéliser avec précision le spectre mesuré comme étant la combinaison linéaire des signatures spectrales de radionucléides individuels, affectées par un bruit de comptage. Dans le cas où l'ensemble des radionucléides présents est inconnu, cette méthode a récemment été étendue afin d’estimer conjointement les éléments actifs ainsi que leur activité respective. Cette approche fait appel à une régularisation parcimonieuse des activités recherchées permettant de limiter le nombre de radionucléides. Cette méthode de démélange spectral parcimonieux a montré son intérêt en termes de sensibilité, et donc en gain de temps lors d’une situation d’urgence, mais également de fausses identifications, sur des mesures analysées individuellement.

L’objectif général de la thèse proposée est le développement de nouveaux algorithmes pour l’analyse de données en spectrométrie gamma permettant le traitement conjoint de données multiples, en prenant en compte à la fois une information spatiale et une information temporelle.

A cette fin, la thèse se déroulera suivant les trois étapes suivantes :

Date limite de candidature: 30/04/2020

Contacts:

Dans cette rubrique

(c) GdR 720 ISIS - CNRS - 2011-2020.