Vous êtes ici : Accueil » Kiosque » Annonce

Identification

Identifiant: 
Mot de passe : 

Mot de passe oublié ?
Détails d'identification oubliés ?

Annonce

5 novembre 2020

Stage M2-Ingénieur : Méthodes de traitement du signal pour la géolocalisation acoustique de flotteurs sous-marins


Catégorie : Stagiaire


Stage 6 mois à IMT Atlantique, UMR CNRS Lab-STICC sur les méthodes de traitement du signal pour la géolocalisation acoustique de flotteurs sous-marins.
Début : février ou mars 2021
Contact : François-Xavier Socheleau (fx.socheleau@imt-atlantique.fr)

 

Contexte

Les mouvements océaniques et la variabilité hydrographique à petite échelle (<10km) sont au coeur d’une intense activité de recherche océanographique. Dans le cadre d’un projet collaboratif entre l’Ifremer, le Shom, l’ENSTA Bretagne et IMT Atlantique, un dispositif expérimental est en cours de développement afin de mesurer la circulation océanique fine échelle. Ce dispositif repose sur la géolocalisation acoustique de flotteurs dérivants autonomes. A terme, il sera constitué d’un essaim de flotteurs et de sources acoustiques, le tout, dérivant au gré des courants. Ces flotteurs enregistreront des paramètres environnementaux dont le son. Les sons émis par des sources acoustiques situées à la surface seront détectés et les temps d’arrivée enregistrés. La position des sources étant connue par GPS, il sera alors possible de déterminer a posteriori la position des flotteurs par multilatération et reconstituer leurs trajectoires. Une des difficultés principales dans l’exploitation d’un tel dispositif est d’intégrer dans les traitements l’hétérogénéité spatiale et temporelle du milieu sous-marin qui perturbe sensiblement la propagation du son.

 

Travail à réaliser

L’objectif du stage est d’étudier des méthodes de localisation adaptées à la topologie et à la dynamique du dispositif expérimental. Le travail consistera à :

  1. réaliser un état de l’art des méthodes de localisation utilisées dans le contexte acoustique sous-marin,

  2. identifier une ou deux méthodes pertinentes et les évaluer sur des scénarios de simulations parfaitement maîtrisés,

  3. valider ces méthodes sur des données expérimentales mises à disposition.

 

Profil recherché et candidature

Le candidat doit être étudiant en M2 ou école d’ingénieur. De bonnes connaissances en traitement du signal sont requises ainsi qu’une connaissance du logiciel Matlab. Des connaissances en acoustique sous-marine seraient appréciées. CV et lettre de motivation à envoyer à : François-Xavier Socheleau (fx.socheleau@imt-atlantique.fr), Aurélien Ponte (aurelien.ponte@ifremer.fr), Florent Le Courtois (florent.le.courtois@shom.fr), Bazile Kinda (bazile.kinda@shom.fr). Une poursuite de ce travail en thèse est envisagée.

 

Dans cette rubrique

(c) GdR 720 ISIS - CNRS - 2011-2020.