Annonce

Les commentaires sont clos.

Calibration des radars de très longue portée par acquisition comprimée & apprentissage automatique

21 Avril 2022


Catégorie : Doctorant


La thèse s’inscrit au sein des secteurs Specific Radar & Services (SRS) et MFR (Multifonction Radars) du domaine"Surface Radar" de THALES LAS (site de Limours) chargés de la conception et du maintien des radars de trajectographie des missiles expérimentaux. Ces radars de très longue portée, uniques dans leur conception, leur dimension et leurs très hautes performances, sont des éléments clés du dispositif d'essai des missiles stratégiques français.

La thèse vise à établir une démarche innovante d'auto-calibration de ces radars à partir d'un grand nombre de mesures sur cible d'opportunité.

La thèse CIFRE se déroulera conjointement dans les locaux du laboratoire XLIM de Brive la Gaillarde qui en assurera la direction et au sein des équipes de développement de THALES Limours.

 

Descriptions des missions :

La thèse vise à explorer les algorithmes de traitement d'antennes permettant, par traitement inverse, de caractériser automatiquement les défauts d'une matrice de capteurs de très grande taille en s'appuyant sur un grand nombre de mesures réalisées sur des cibles d'opportunité préalablement connues. Pour cela, la thèse adopte une démarche d'apprentissage progressif et itératif des coefficients basée sur des algorithmes inverses apparentés aux techniques d'acquisition comprimée et d'intelligence artificielle.

La thèse consiste dans une première phase à s'appuyer sur une analyse bibliographique multi-domaines (radio-astronomie, sonar, goniométrie, etc...) puis à réaliser une modélisation mathématique du problème posé afin d'évaluer les performances théoriques accessibles. Les algorithmes sont ensuite étudiés afin de les décliner à une calibration partielle ou totale des radars de trajectographie à balayage électronique (AESA).

Dans une deuxième phase, plus expérimentale, le doctorant cherchera à simuler les algorithmes en se basant sur un ensemble de mesures réelles réalisées avec les radars existants. Le doctorant cherchera ainsi à optimiser son algorithme pour améliorer sa robustesse aux fluctuations de la cible et à le rendre adapté à une implémentation sur les futurs radars de trajectographie.

Un maquettage sous Matlab pourra ainsi être réalisé en vue d’une démonstration aux équipes de THALES et de la Direction Générale de l'Armement (DGA).

Profil recherché :

Elève Ingénieur 3ème année ou Master de recherche. Le doctorant devra avoir des bonnes connaissances en statistique, calcul matriciel et mathématiques appliquées.

Une connaissance des techniques de traitement du signal statistique et des algorithmes d'intelligence artificielle sont un plus.

Compétences primordiales :
- Mathématiques appliquées & statistiques ou traitement du signal.
- Qualité rédactionnelle
- Goût pour la recherche

Compétences souhaitables :
-
Connaissance de Matlab, Python ou équivalent.
- Connaissances ou goût marqué pour l’intelligence artificielle (apprentissage machine)
- Connaissances en électronique RF et radar (principe de fonctionnement)

Contact :
Prendre contact avec M. Fabien Courreges : fabien.courreges@unilim.fr, envoyer CV et relevés de notes des deux dernières années d'étude.

Nationalité Française obligatoire & habilitable Confidentiel-Défense pour l'accès aux documents classifiés spécial France