Annonce

Les commentaires sont clos.

Développement de méthodologies pour l’analyse en ligne par LIBS (laser induced breakdown spectroscopy)

18 Août 2022


Catégorie : Post-doctorant


POSTDOC de 18 mois : Développement de méthodologies pour l’analyse en ligne par LIBS (laser induced breakdown spectroscopy).

 

POSTDOC : CDD de 18 mois dans le cadre du Plan France Relance

 

Description de l'unité :

Le laboratoire de développement analytique nucléaire, isotopique et élémentaire (LANIE) de la direction des énergies (DES) développe depuis des décennies la technologie LIBS (laser induced breakdown spectroscopy) pour les activités du CEA. Pionnier de cette technologie en France, il a acquis une solide reconnaissance internationale autant pour ses apports théoriques que pour ses réalisations techniques. Ces développements ont permis la création de la société iUMTEK (partenaire du laboratoire dans le cadre de cette offre) qui exploite les brevets et le savoir-faire du CEA dans ce domaine.

Domaine :Instrumentation, métrologie et contrôle

Intitulé de l’offre : Développement de méthodologies pour l’analyse en ligne par LIBS (laser induced breakdown spectroscopy).

Sujet du Post-Doc :

La collaboration entre le CEA et iUMTEK est guidée par la volonté partagée de développer des moyens d’analyse LIBS en ligne pour des applications industrielles, répondant en particulier à des besoins intéressant le CEA dans le domaine des énergies. L’analyse en ligne peut être définie comme l’analyse sans prélèvement de matière ou d’échantillon. Elle a de nombreux avantages tant scientifiques (mesure au cœur du système étudié) qu’opérationnels (amélioration de la sécurité, de l’impact environnemental et de la productivité). Cependant elle présente aussi de nombreux défis à relever en termes d’instrumentation et de méthodologie analytique. L’objet du stage est de développer de nouvelles méthodologies pour l’analyse en ligne permettant de lever ces obstacles.

Description de l’offre :

L’analyse en ligne s’applique à des échantillons réels dans des conditions de mesure industrielles. Elle est fortement multiparamétrique, et soumise à une variabilité importante des paramètres de mesure. La composition de l’échantillon, son état de surface, son homogénéité, mais également les conditions environnementales (température ambiante, pression…) ou encore la réponse des instruments, sont susceptibles de fluctuer au cours du temps. Pour assurer la fiabilité de l’analyse, il faut que la mesure repose sur une méthodologie robuste permettant de résister à ces variations, tant qu’elles demeurent relativement limitées.

Sur le plan instrumental, il faut identifier les paramètres expérimentaux les plus pertinents, comprendre les effets physiques associés et modéliser leur influence sur le signal afin d’en définir des domaines de variation acceptable pour l’analyse. Sur le plan analytique, et particulièrement dans le cas de l’analyse quantitative, se pose la question des effets de matrice et de la façon de les corriger. Différentes approches existent qui méritent d’être explorées.

 

Objectif recherché :

  • Une meilleure efficacité pour répondre à un besoin analytique exprimé
  • Accroissement des performances analytiques

Actions envisagées :

  • Développement d’une méthodologie permettant d’optimiser les paramètres de mesure pour une problématique analytique donnée
  • Etude comparative des méthodes de quantification existantes applicables à l’analyse en ligne : méthodes classiques d’étalonnage, techniques multivariées et d’intelligence artificielle, approches auto-calibrées.
  • Développement d’approches alternatives pour la quantification, par exemple en exploitant la dimension temporelle du signal LIBS ou par des approches hybrides couplant modélisation et intelligence artificielle.

Moyens/méthodes/logiciels : Système LIBS, laser, systèmes optiques notamment spectroscopiques, logiciels d’analyse associés

 

Profil du candidat :

Le ou la candidat(e) devra être titulaire d’une thèse expérimentale récente orientée vers la technologie LIBS ou, à défaut, vers les diagnostics optiques, en particulier spectroscopiques, avec une connaissance des sources lasers. Il ou elle devra être capable de formuler et de conduire un projet scientifique, de travailler en équipe tout en faisant preuve d’autonomie et de capacité organisationnelle dans un contexte pluridisciplinaire. Il ou elle devra montrer ouverture d’esprit, enthousiasme, pragmatisme et qualité rédactionnelle en français comme en anglais.

 

Formation recommandée : Thèse

Localisation : plateau de Saclay (91)

Conditions : CDD CEA de 18 mois, avec mise à disposition à 80 % chez iUMTEK.

 

Contact & envoi de candidature :
LM+CV à Ronald Berger-Lefébure (email : ronald.bergerlefebure@iumtek.com ).